Aux extrêmes du matérialisme

Pourquoi savoir?Chacun cherche selon sa motivation initiale. Nietzsche pensait que c’est par peur. Équipé de la meilleure technologie possible, que voyons-nous? Petit diaporama des choses certaines. À vous de jouer… Enfant de chœur déjà vous sentiez que quelque chose clochait:  « Jésus, Marie, Joseph, l’Âne, le Bœuf….une belle histoire mais je n’y adhérais pas » (Michel Onfray )   Vous avezLire la suite « Aux extrêmes du matérialisme »

Dieu, l’intrication quantique et la matière noire.

« Nous avons observé des processus actifs de certains gènes après le décès. C’est à dire qu’une activité au niveau des mécanismes de transcription génétique  persiste dans certaines cellules plusieurs heures après la mort «  (professeur Roderic Guigó, biologie computationnelle, institut de science et technologie de Barcelone) Pour plus d’informations, voir cet article paru dans laLire la suite « Dieu, l’intrication quantique et la matière noire. »

Dieu selon Spinoza

La liberté provient de la raison; car la raison, au sens de Descartes et des Lumières, libère…De là survient l’acceptation totale de son destin: comme de ce caillou qui chute, dans la vidéo ci-dessus. À quoi bon lutter? Les lois physiques sont insurmontables. Selon Spinoza, seule la connaissance intuitive est capable de procurer cette joieLire la suite « Dieu selon Spinoza »

L’homme un loup pour l’homme?

Merci d’éloigner les enfants de votre écran. Âmes sensibles s’abstenir. Il paraît que la conscience de notre mortalité nous distingue de l’animal. Les animaux n’ont pas la notion du temps historique, c’est à dire ce temps qui laisse des traces dans la mémoire collective d’une espèce toute entière. Jusqu’à preuve du contraire, une horde deLire la suite « L’homme un loup pour l’homme? »

Onfray. Sagesse deux poids deux mesures.

« La question est:  » Pourquoi avons-nous besoin du nom de Dieu ? »  Michel Onfray. UPC Inversons la question: « Pourquoi se passer du nom de Dieu ? » Quel intérêt de vivre comme des robots ou des animaux ? Comme une fusée de détresse notre conscience doit surgir du néant, briller un instant dans le ciel et replonger dansLire la suite « Onfray. Sagesse deux poids deux mesures. »

Baruch Spinoza ou Jean-Paul Sartre? On choisit pas son nom.

Comme beaucoup de gens, je déteste les procédures administratives. Quand je note mon nom sur un document, j’ai parfois cette impression que ma main ne m’appartient plus totalement; qu’une force m’aspire et me pousse à la fois. Sensation étrange, comme si passé et futur se bousculaient sur les lettres. Un nom, un prénom, parfois plusieursLire la suite « Baruch Spinoza ou Jean-Paul Sartre? On choisit pas son nom. »