Nietzsche contre Spinoza et Kant (conclusion)

« Osez d’abord croire en vous-mêmes, en vous et en vos entrailles. Qui en lui-même ne croit est toujours un menteur. » (Nietzsche. Ainsi parlait Zarathoustra. de l’immaculée connaissance) Oui mais pourquoi Zarathoustra, le vrai, croyait il aussi à son Dieu de lumière Ahura Mazda? (Le seigneur sage et omniscient) Je ne parviens pas à comprendre cette idéeLire la suite « Nietzsche contre Spinoza et Kant (conclusion) »

Nietzsche contre Spinoza et Kant (2)

« Agis de façon telle que tu traites l’humanité, aussi bien dans ta personne que dans toute autre, toujours en même temps comme fin, et jamais simplement comme moyen » (Kant. Fondement de la métaphysique des mœurs) Contrairement à Nietzsche, Freud et la majorité pensante, il existe un instinct moral inné pour Kant: l’impératif catégorique. Balivernes pourLire la suite « Nietzsche contre Spinoza et Kant (2) »

Faire avec pour s’en défaire.

Ha! si je pouvais un jour changer de peau! Mais ce fourbe de Kant demanderait:  » Qui en toi jugerait le moi nouveau, Si ce n’est celui que tu as toujours été? » Et ces insensés qui voudraient, Remonter le temps, Refaire différemment, Ce qui a échoué… Mais qu’on m’explique comment, Revenir en arrière sans mémoire,Lire la suite « Faire avec pour s’en défaire. »

Nietzsche contre Spinoza et Kant (première partie)

Avons-nous une âme? Si oui, rejoindra-t-elle ce Dieu dont tout le monde parle, même les matérialistes comme Spinoza? Ce philosophe unique a réussi le tour de force avant Nietzsche: réconcilier athées et croyants autour d‘un Dieu par delà le bien et le mal, la punition et la récompense. Mais des doutes persistent. Son Dieu-Nature plaîtLire la suite « Nietzsche contre Spinoza et Kant (première partie) »